a
LA FERME DU FAASCHT
Une entreprise agricole au cœur d’une économie circulaire pour une vision durable de l’agriculture.
+32 63 22 56 58
info@fermedufaascht.be
 

La biométhanisation

Une solution durable au carrefour d’importants enjeux

Un processus biologique produisant énergie renouvelable et fertilisant naturel

La Ferme du Faascht fait partie des pionniers en Région Wallonne en matière de biométhanisation ! Nous étions en effet une des premières fermes à nous lancer dans ce processus naturel, détaillé ci-dessous. La biométhanisation permet à notre exploitation d’être entièrement autonome en matière d’électricité et de réseau de chaleur. Mieux encore, 70% de l’énergie produite est réinjectée dans le réseau. Cette production d’énergie renouvelable s’intègre parfaitement dans notre philosophie R&D. Ceci nous permet également de rentrer dans une démarche d’économie circulaire en récupérant les déchets organiques d’usines agro-alimentaires et en les transformant en énergie renouvelable plutôt que de les envoyer à l’incinération.

Présentation du processus

La méthanisation est un procédé naturel et biologique qui conduit à la dégradation de matières organiques, grâce à l’action des micro-organismes dans un milieu chauffé, sans oxygène (le digesteur). Ces bactéries se trouvent à l’état naturel dans les déjections animales. Ce procédé permet de créer le biogaz qui peut ensuite être valorisé de différentes manières. Cette énergie renouvelable offre de nombreux avantages et elle valorise une très grande diversité de matières organiques comme des déchets végétaux, des effluents d’élevage ou encore des restes de productions agricoles et agro-alimentaires.

Elle permet également d’obtenir de l’énergie sous différentes formes à partir du biogaz : électricité, biométhane, chaleur, CNG et produit un fertilisant : le digestat.

Une énergie renouvelable
aux multiples facettes

Le biogaz produit par la fermentation est généralement valorisé par des moteurs de cogénération qui produisent simultanément de l’électricité et de la chaleur. Il est également possible de filtrer ce biogaz pour ne garder que le méthane qui peut être soit  injecté dans le réseau de gaz naturel quand celui-ci est présent, soit être comprimé pour être utilisé comme carburant (CNG).

À Faascht, l’unité produit de l’électricité, de la chaleur et bientôt du CNG.

L’électricité est injectée sur le réseau, ce qui permet aux fournisseurs d’électricité de vendre une électricité verte à ceux qui en font le choix. La quantité d’électricité verte produite couvre les besoins de consommation équivalents à la commune d’Attert.

La chaleur est utilisée pour le chauffage des digesteurs qui doivent être maintenus à 38 °C, le chauffage des locaux et pour le séchage d’une partie du digestat.

Nous travaillons actuellement sur un projet de développement de notre site. Nous passerons à une production d’électricité verte égale à la consommation de plus de 10.000 habitants/an. Ceci nous permet de développer en plus le projet de serres horticoles, exclusivement chauffées avec la chaleur issue de la biométhanisation.

Ce projet de développement prévoit également la mise en place d’une petite station bio-CNG, prévue pour fin 2022.

Une énergie renouvelable stable
pour le réseau

Un des challenges de la mise en place des différentes productions renouvelables est la stabilité du réseau électrique. Comme l’électricité ne se stocke pas, les gestionnaires de réseaux doivent constamment garder l’équilibre entre l’électricité entrante et sortante.

La biométhanisation offre la seule solution de production d’énergie renouvelable stable pour le réseau.

Contrairement à une éolienne ou un panneau photovoltaïque qui produit de manière aléatoire et discontinue, la production de gaz est constante. Ainsi la co-génératrice qui produit l’électricité à partir de ce gaz fonctionne de manière stable. Cette technologie permet également d’être flexible et pouvoir adapter la production à la demande du réseau.

Dans le cadre du projet de recherche SLEM, en collaboration avec Laborelec, notre installation a été testée pour participer à la stabilité du réseau. Un automate de gestion des moteurs a été installé afin que la production électrique se calque sur la demande du réseau afin de contribuer à le stabiliser.

Un fertilisant respectueux de la vie des sols

Un bienfait souvent oublié de la biométhanisation est la production d’un fertilisant naturel capable de remplacer les engrais chimiques. Grâce à ce fertilisant, l’exploitation agricole est autonome en engrais chimiques depuis de nombreuses années.

Dans le cadre de projets de recherche européen Interreg, l’utilisation de notre digestat est étudié par des agronomes du Luxembourg (LIST), France (Ensaia) et Belgique (Agra-Ost) depuis presque 10 ans sur des parcelles d’essais.

L’effet bénéfique est l’absence de pertes de nitrates dans les sols et donc la protection des nappes phréatiques

Le digestat apporte également d’autres nutriments et oligo-éléments propices au bon développement de la plante et de ses racines ce qui a notamment pour effet une meilleure résistance à la sécheresse.

Recyclage des éléments nutritifs essentiels 

La biométhanisation est un bel outil pour recycler la matière organique et ramener au sol les éléments nutritifs qui ont été prélevés lors des récoltes.

Toutes nos productions agro-alimentaires reposent sur 3 nutriments essentiels à croissance des plantes : l’azote (N), la potasse (P) et le phosphore (K) qui avec l’eau forment la base de l’alimentation des plantes.

Actuellement, la majeur partie de l’azote donnée aux plantes provient de la transformation chimique de gaz fossiles qui consomme énormément d’énergie. Cet azote de synthèse est beaucoup plus sujet à la percolation dans les sols et donc à la pollution des eaux souterraines. En vue d’approfondir ce sujet, nous vous invitons à prendre connaissance de cet article scientifique du LIST.

Le phosphore et la potasse proviennent de mines exploitées dont les ressources ne sont pas inépuisables, surtout si l’on continue à les gaspiller.

Il est primordial de ne pas gaspiller ces réserves d’éléments nutritifs en recyclant la matière organique et en la restituant au sol.

Avec la biométhanisation, c’est tout le cycle de la matière organique qui est bouclé. A ce titre, la biométhanisation est un très bon exemple d’économie circulaire.

Nos partenaires